Vincent Chove

Rotate your device
menu
Retour
lire tous les rêves
Rêves

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

5 avril 2013
RÊVE 7

Il fait un peu sombre, dans une pièce intime, un salon ou une chambre et je vis un moment plein d’élégance, de sensualité, de raffinement et d’érotisme avec une femme.

Puis le même rêve revient, tout aussi sensible, sensuel, érotique et très élégant.

Gestuelle, vêtements, distance et grâce, silences et confidences…

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

dans le Parc des Ecrins
1er juin 2009
RÊVE 6

Je vois une femme sobre, très active, vraiment très active, mais pas précipitée non plus, qui est dans une ferme ou une auberge, dans une pièce, peut-être la cuisine, et qui soudain réalise un bouquet de fleurs coupées d’une très grande beauté et originalité.

Il y a des fleurs de tailles très différentes, aux formes, et couleurs variées. Certaines ont de grandes tiges très élancées, très élégantes, j’adore ce bouquet original, et le geste rapide, efficace, et artistique de cette femme. Je n’ai jamais vu un tel bouquet ! Et elle, cette femme, elle le réalise en quelques instants l’air de rien.

Elle dépose ces fleurs qu’elle dispose de façon très harmonieuse dans une petite bassine en fer ronde.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 1
21 août 2011
RÊVE 5

Je circule à vélo, avenue de Paris à Versailles, tout près du lycée La Bruyère et je me dirige vers le Château quand je vois soudain, en face, de l’autre côté de l’avenue, une jeune femme que je reconnais et pour laquelle je vibre ! Elle est à vélo et porte un pull fin de couleur sombre et un short blanc élégant et assez court qu’elle porte très bien et qui laisse voir ses très belles jambes bronzées.

C’est Sylvie D. ! Je suis étonné et très heureux de la retrouver ! J Quelle joie ! C’est mon amie de classes musicales pour qui je vibrais beaucoup mais à qui je n’osais pas exprimer mes sentiments, mes vibrations.

Elle aussi est à vélo, de l’autre côté de la très large avenue de Paris, la plus large d’Europe dit-on, et elle s’apprête à traverser et à venir peut-être vers moi, dans ma direction en tous cas. Elle semble sourire et dire bonjour à quelqu’un mais je me dis que ce ne doit pas être pour moi. Elle doit regarder une autre personne même si l’angle de ses yeux à cette distance me fait croire que ce pourrait être moi…
Je continue et ressens que Sylvie traverse vers le lieu où j’étais, sur le passage protégé, et qu’elle se retrouve peu à peu dans mon dos. Mais je ne me retourne pas, je continue à pédaler sur mon vélo, tranquillement, à petite vitesse.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 2
21 août 2011
RÊVE 5

Puis je suis tout étonné de la voir arriver par ma droite. « Vincent, peux-tu me renvoyer un pense bête s’il te plaît ? ». Elle voudrait que je lui renvoie un mail comme je l’ai déjà fait, pour lui proposer que l’on se revoie. Elle a changé d’adresse email et me la donne là tout en étant assise sur son vélo. Nous sommes à l’arrêt, l’un face à l’autre et je lui fais épeler pour être sûr que ça lui arrive sans faute. « Nvelle… ».

Puis elle descend de son vélo. « Il y aura aussi Catherine » me dit-elle alors, une autre femme en tous cas. Je remarque en même temps sa poitrine généreuse, une très belle poitrine, ferme et dense, très bien faite, que souligne son pull bleu en laine très fin. Je vibre vraiment à qui elle est et à ce qui émane d’elle.
Il y a quelque chose qui m’attire physiquement c’est évident, mais cela vient en plus, en complément de quelque chose de beaucoup plus profond comme sentiment ; un sentiment d’amour, de partage et de paix.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

23 octobre 2009
RÊVE 4

Surprise inattendue ! Une femme habillée dont je vois et ressens les jambes marcher, avec de hauts talons, est en train d’avancer. Quelle élégance et quelle indépendance, j’adore !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

à Saumur
20 mai 2013
RÊVE 3

Nous sommes à l’intérieur d’une maison Nathalein et moi, à l’intérieur d’une pièce, d’une chambre peut-être et je la vois soudain bouger la jambe, comme si elle enjambait légèrement quelque chose en faisant demi tour ou en changeant de direction. Quelle grâce dans le geste et quelles merveilleuses jambes elle a !

Nathalein porte des bas couture en soie sur ses longues jambes extrêmement belles et raffinées, ainsi que des chaussures à hauts talons rouge vif particulièrement élégantes ! J’adore ça !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

à Bourg-Saint-Maurice
22 février 2009
RÊVE 2

Je marche ou passe au-dessus d’alvéoles géantes ! Quelle surprise. Et il émane de celles-ci des images excitantes érotiques et sexuelles. Quelle joie : je ressens une pleine vitalité !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

13 décembre 2014
RÊVE 4

Je suis avec plusieurs personnes dans un lieu qui ressemble au conservatoire de Versailles tout en étant en réalité une propriété un peu en U (dans l’autre sens par rapport à la calligraphie), avec un jardin dans ce creux.
Il y a visiblement des amis de mes parents qui sont là, les Cotte je crois, et ma mère en particulier, ainsi que d’autres amis de mes parents je crois.Il fait clair et en fait je me souviens surtout que je suis intrigué, intéressé, ému par ces personnes qui sont là, assises, et qui sont des femmes chinoises. Se confondent-elles avec ces amis de mes parents ou bien sont-elles distinctes, mon regard se tournant vers elles indépendamment des autres qui me sont familiers eux ? Je ne sais plus.
Ces femmes chinoises, distinguées et un peu âgées, la soixantaine, avec de belles rides fines et le sourire qui glisse dedans comme dans la lumière de leurs yeux, viennent là apparemment régulièrement. Elles sont là un moment, assises dans l’herbe, de profil, les jambes pliées et sur le côté, à distance les unes des autres. Elles regardent plutôt vers la gauche dans mon souvenir, en tous cas celle qui est la plus proche de moi, et elles sont quatre je crois.
Deux d’entre elles sont habillées dans des vêtements de couleur plutôt rouge, un rouge pâle très élégant. Une autre a un petit chapeau très simple et très élégant aussi, comme un chapeau de haute couture, circulaire et avec une forme en même temps inédite, originale, plutôt couleur paille et avec un liseré ou une légère teinte de vert, peut-être un vert tilleul.

C’est un chapeau qu’elle porte tous les ans et qu’on lui rapporte ou lui redonne chaque année. C’est un chapeau arrondi, qui fait juste le tour de sa tête, un chapeau à la fois très simple et vraiment élaboré aussi ! Il a un vrai style, unique ! Quelle classe et quelle élégance toute en simplicité et avec beaucoup d’originalité !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

à Versailles
6 août 2009
RÊVE 2

Je vois une femme de trois quarts, avec de hauts talons noirs élégants, elle est vêtue d’une très belle robe, souple et noire, très élégante. Elle est quelqu’un vraiment. Je suis très attiré par elle, par son attitude, et par sa posture : une jambe croisée, la droite, sur la gauche, et qui regarde vers quelque chose ou quelqu’un. Je pourrais aller à elle je le sens très bien. Elle n’est pas séductrice du tout mais je suis moi très séduit et attiré, sans pour autant aller vers elle.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 1
14 août 2011
RÊVE 17

Il fait beau. Je suis à la plage et vais ranger les jouets de Balthazar dans une cabine de plage comme il y en avait jadis sur toutes les plages fréquentées par la bourgeoisie au début du 20ème siècle.

Marie-Aure, une femme que j’ai toujours profondément apprécié, pour laquelle j’ai toujours ressenti quelque chose de vrai et de sensible, arrive avec son jeune garçon pour également poser ses jouets et certaines de leurs affaires dans cette même cabine que celle dans laquelle je me trouve.

Je me mets alors accroupi car je sens qu’ils arrivent et qu’en étant ainsi, dans cette position, je ne peux pas, moi, la reconnaître en premier et que je peux prendre davantage de temps pour ranger les jouets, ce temps nécessaire pour qu’elle arrive et commence à déposer ses affaires et les jouets de son jeune fils là et que nous puissions alors échanger ensemble. Car j’ai envie de la voir et de la saluer, sérieusement, calmement et dans la vérité de nos cœurs et de nos âmes.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 2
14 août 2011
RÊVE 17

Un moment après, alors que cette femme est là avec son petit garçon, je me lève et la vois, la reconnais et ai plaisir à la saluer. Je suis profondément heureux de la voir sans personne autour. Je lui dis bonjour, sans un mot, en l’embrassant tendrement et doucement sur sa joue droite, un peu plus épaisse et marquée qu’auparavant, puis dans le cou, délicatement sur sa joue droite, puis encore sur sa joue gauche je crois tandis que, curieusement, elle a relevé un peu sa robe de couleur claire, rose pâle et blanche, à motifs de fleurs, et qu’elle a également levé et étendu sa jambe droite pour placer son pied sur la paroi en bois. Elle semble dans le désir de partager, ce désir charnel que je ressens lui aussi grandir en moi et qui me fait vibrer !

Mais nous devons être prudents, nous retenir également car son jeune fils est là et nous voir ainsi ne serait pas sain pour lui, ce n’est pas de son âge…

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

8 juillet 2013
RÊVE 2

Nous sommes Nathalein et moi dans un site comme l’île aux Moines me semble-t-il, avec du relief, des bois, une belle nature et la campagne.

Le paysage que nous traversons est paisible, il y a beaucoup de verdure, de petites maisons toutes simples, des jardins et des arbres, du relief et je me souviens qu’il y a également plus loin la présence d’une petite chapelle, extrêmement simple et sobre, très belle, très élégante, authentique, vraie !

Nous-nous rendons me semble-t-il à notre mariage et pour cela nous devons traverser un cours d’eau ou une petite rivière ; son nom : « Le Coulbit »…

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

au Chalet
16 août 2015
RÊVE 13

Plusieurs personnes semblent coincées alors qu’elles sont en train de s’habiller dans une même salle de bains.
Nous autres, un autre groupe dont je fais partie, sommes debout, dans une sorte d’ascenseur, une pièce en fait, mais une pièce très étroite. Une femme très très élégante avec une robe très classe, noire, blanche et rouge, de style Chanel ou Saint Laurent, se trouve devant moi, légèrement sur ma droite et de face. Elle est habillée de cette robe au très beau design, très smart, une vraie robe de soirée et avec un décolleté en V assez original ! C’est une robe haut de gamme, peut-être haute couture, au design à la fois très classique, très classe et vraiment moderne, inventif, un style enlevé qui a du souffle et un vrai coup de crayon !
Nous sommes quatre au total dont cette femme et moi et soudain, délicatement, je choisis d’avancer ma main vers son décolleté puis de la glisser dedans pour épouser son sein droit. Cette femme ne dit rien, se laissant faire comme si quelque chose nous liait ou nous reliait là. C’est très curieux car c’est paisible, les autres ne s’en aperçoivent pas, et je ne cherche pas à faire quelque chose de visible ni à séduire cette femme. C’est comme si cette rencontre, ce geste et cette caresse étaient naturelles.
Je m’approche ainsi doucement de son sein droit, très délicatement, le caressant très lentement puis le palpant vraiment doucement, cherchant à un moment comme une sorte d’angle dans le galbe de son sein, cette zone où la sensation serait très différente, celle de son téton peut-être.

C’est un très beau sein que je ne vois pas mais que je caresse, découvre et palpe tout en le laissant protégé dans sa pudeur par le tissu de cette robe de cocktail ou de soirée extrêmement élégante et sobre à la fois. Un sein gorgé de lait.

Nous vibrons et cette femme se laisse faire ; Quelle sensation pour chacun, quel plaisir pour moi ! Quel délice !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

au Chalet
25 février 2012
RÊVE 7

Une femme Japonaise est allongée à distance de moi et semble avoir la bouche ouverte, dans une sorte d’extase, de bonheur.

Elle a sur elle, sur son ventre, un tout petit bébé, un nourrisson très beau, très mignon, un petit garçon très touchant et attendrissant qu’elle vient de mettre au monde il y a quelques heures ou quelques jours à peine.

En même temps, je découvre que dans ces gémissements, cette bouche qui s’ouvre, c’est celle du plaisir, elle a eu un plaisir érotique très intense et elle jouit !

Puis elle remet soudain ses bretelles, celles de son corsage ou de son porte-jarretelles je ne sais plus. J’aperçois ses cuisses nues, très belles, couvertes d’une chemise de nuit beige clair en soie et avec des tons de rose aussi sur son haut, au niveau de son bustier. Ça a quelque chose de très beau et d’un peu gênant en même temps.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

13 juin 2013
RÊVE 1

Je suis avec Nathalein que je vois habillée avec à la fois simplicité et une très grande élégance. Elle porte une longue et belle robe rouge, souple et au décolleté très smart, ouvert et généreux. Sa robe est ravissante et elle porte également des chaussures très simples et très élégantes, rouges et à talons hauts.

Elle est dans un sentiment d’amour très profond vis à vis de qui je suis, et elle ressent un désir sensuel à la fois très patient et très intense. Je ressens moi-même un érotisme très dense, très important et très heureux pour elle.

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 1
1er juillet 2013
RÊVE 9 et 10

Je suis près d’une sorte de petit théâtre antique me semble-t-il, avec de vieilles pierres témoins de ces très jolies ruines qui subsistent et qui marquent l’arc de cercle de ce théâtre comme les rangées de sièges. Il n’y a plus les piliers, les gradins sans doute aussi mais le plus simple et le plus beau, le plus important est là : ces pierres en arc de cercle, usées par le temps mais qui nous accueillent pour ce moment qui est comme religieux, très paisible, sous les lumières très douces du soleil de fin de journée. Le site est tout simple, assis sur cette terre ocre et presque rouge, souple et dure juste en dessous, et avec quelques cyprès ou pins parasols me semble-t-il autour.

Soudain je m’apprête à partir et vais saluer plusieurs des personnes qui sont là et qui elles restent. Parmi ces adultes, d’une quarantaine ou d’une cinquantaine d’années, se trouve une femme au visage particulièrement fin, raffiné, distingué ! Lumineux également ! Elle est d’une très fine et très vraie beauté ! Elle émane et il y a nettement quelque chose qui passe entre nous, c’est évident ! Comme si nous-nous connaissions. C’est le cas je crois. Quelle joie vit en cette femme discrète, intime, et si riche intérieurement ! J Elle me regarde avec un sourire à la fois pudique, sensible, chaleureux et lumineux. Peut-être amoureux aussi ;-)

Je viens alors l’embrasser sur les joues, plus près que les autres. Nos lèvres ne sont pas loin, le baiser est chaleureux, à la fois doux et profond sur chacune de ses joues. Elle semble amoureuse, m’aimer vraiment au fond, ses yeux le disent et expriment le désir de le partager en quelque sorte. Je me lève, et l’embrasse alors soudain sur la bouche, prenant ses joues dans mes mains, chaleureusement et délicatement. C’était inattendu, et je me surprends moi-même !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

Partie 2
1er juillet 2013
RÊVE 9 et 10

Je passe devant une chapelle je crois qui se trouve sur la gauche en descendant ce théâtre antique et en quittant ces personnes qui restent là, guidées je crois par quelqu’un qui les cultive. Descendant tranquillement le chemin et passant devant le chœur circulaire et beige clair de cette toute petite chapelle toute simple avec une charpente en bois que je devine conique, j’aperçois une petite sculpture en bois, carrée, un peu ancienne, travaillée par le temps et l’érosion de la Nature. C’est une toute simple sculpture avec je crois une petite inscription. Et je découvre alors, calme et sensible, ému, que cette inscription et cette statue représentent apparemment « Sainte Brigitte » !

Je me retourne vers cette femme amie, amante, que je viens d’embrasser, je la regarde, son regard tendre et lumineux rencontre le mien. D’un geste seulement que j’ai de la main et de la tête, vers cette sculpture et cette chapelle, cette femme comprend et me dit oui. Elle va rechercher, vérifier, me confirmer, c’est promis, je sais que nous vivons cette confiance complète l’un pour l’autre, l’un de l’autre. Elle sait que je vibre à ce que je viens de découvrir, le sent, quelle joie de pouvoir compter sur elle, naturellement, avec ce sentiment de l’effort aussi léger que celui de l’évidence !

Vibrations féminines, du corps et des sentiments

à Saint-Lunaire
1er novembre 2008
RÊVE 1

Je me souviens seulement d’une image très forte : celle d'un cercle et d'un centre qui étaient en feu et qui formaient comme un cylindre, une énergie jaillissant, large, vaste, phallique également, portée vers le haut.

UNIVERS DES POÈMES