Vincent Chove

Rotate your device
menu
Retour
lire tous les rêves
Rêves

Sculptures et haute-couture

20 janvier 2011
RÊVE 4

Balthazar qui a huit ans a sculpté quelque chose, spontanément, peut-être à un cours de sculpture, rapidement, librement, comme ça. Il laisse dans la pièce où nous sommes le fruit de son inspiration, apparemment sans y penser, sans y prêter attention, presque de manière désinvolte, ça me gêne et en même temps j’adore ça.

Il porte une polaire bleu marine et je le vois marcher de dos. Il s’en va simplement et tout naturellement vers la fenêtre de la pièce où nous sommes, à l’opposé de l’endroit où il a posé ou laissé sa sculpture.

Ce qui est très inattendu, très curieux, c’est qu’il a clairement identifié une place pour chacune des 43 statues à venir ! Sans réfléchir, c’est clair, là, naturel…

Sculptures et haute-couture

19 mai 2016
RÊVE 1

Je suis dans une rue, devant un grand bâtiment situé de face et légèrement sur la droite par rapport à moi ; A Rome peut-être, oui je crois. Il fait un peu sombre, comme en début de soirée, et c’est un bâtiment qui compte trois très grandes vitrines situées au rez-de-chaussée mais qui est lui même placé à environ un mètre du sol.

C’est une très vaste vitrine avec trois parties d’un seul et même tenant sauf sur la vitrine où une armature métallique sobre et artistique sépare chacun des épaisses et solides vitres.

Ce magasin est vraiment vaste, profond ça se sent et se voit, il est aussi très élégant. On dirait une de ces vitrines de luxe ou d’élégance, celles d’une boutique de haute couture ou de grande facture aux dimensions vraiment vastes, avec à l’intérieur un artisanat riche et élaboré.

Il compte trois rayons d’objets singuliers, artisanaux, originaux aussi, variés et colorés, épurés et de très grande facture. Je découvre cela de dehors, heureux !

Sculptures et haute-couture

Partie 1
7 juin 2015
RÊVE 10

La table qui est devant nous est vaste et quelques personnes viennent la rejoindre, tranquillement, toutes des femmes dans mon souvenir ici.

Chacune s’approche tranquillement de sa place, comme si le placement était à la fois libre et ordonné. Surtout, chacune apparaît alors dans des toilettes particulières, se montrant un peu dénudées, ou sans ses vêtements du dessus. Il ne s’agit pas du tout de quelque chose comme un délire ou une fantaisie où ces femmes, suivant l’initiative que j’ai impulsée, enlèveraient leur toilette pour se montrer en dessous, non pas du tout. Il y a simplement plusieurs couches, un peu comme la manière dont étaient vêtues les femmes au 18ème siècle, avec beaucoup de raffinement et plusieurs épaisseurs, chacune de ces épaisseurs constituant en soi une toilette, véritablement conçue, non pour être toutes interchangeables et visibles de l’extérieur mais comme des toilettes à part entière, sans négliger aucune épaisseur ou couche.

Quel spectacle s’offre alors ! Absolument inattendu, et dans le calme de chacun. Toutes ne sont pas de belles personnes au sens esthétique, féminin et physique du terme. Il y a même je me souviens, une femme parmi toutes celles qui sont là qui est un peu épaisse, très légèrement et à la peau café au lait. Toutes les autres ont la peau blanche et pas une ne manque d’allure.

Sculptures et haute-couture

Partie 2
7 juin 2015
RÊVE 10

Chacune se montre ainsi vêtue non pas avec sa couche de vêtements extérieure, habituelle, mais avec cette sorte de singularité de toilette intermédiaire. Et quelle créativité de chacun de leur couturier ! Quelle variété, quelles robes pleines d’inventivité dans les formes et les designs, les conceptions !

C’est extraordinaire ce qu’il y a comme spectre de variétés en quelques couleurs, autour du blanc et du noir, dans les liens, associations, formes, coupés, drapés, cerceaux aussi, façon. C’est de la haute couture, du sur mesure, pour chacune, un artisanat très moderne et très original, très inspiré et extrêmement varié ! Quelle originalité !!! C’est absolument inattendu, et tellement heureux ! Je suis très calme et à la fois joyeux, les yeux grands ouverts, regardant chacune et surtout le lien souterrain qui les a relié, elles et leur robe, à leur tailleur, leur couturier.

Il y a là une immense créativité, originalité, variété, singularité de chacun, surtout des femmes à cette table, vaste, et dans une dominante de couleur qui est un blanc ou un crème très noble !

Sculptures et haute-couture

19 janvier 2014
RÊVE 3

Je suis dans une pièce, sur la droite, à l’intérieur d’un assez vaste salon d’une exposition je crois. La lumière est douce et tamisée, chaleureuse et sobre, et il y a dans cette pièce tout un ensemble de sculptures que j’ai réalisées simplement avec de longues et fines baguettes de bois beige clair d’une quarantaine de centimètres de longueur chacune.

Parmi ces objets ou sculptures, il y a sur la droite, là où je me trouve pour le moment, ce cheval ! Un cheval réalisé uniquement avec ces baguettes longues et fines. C’est étonnant ! Je ressens de la joie et de la simplicité !

Sculptures et haute-couture

au refuge du Lac de Gers
5 septembre 2015
RÊVE 5

Je suis en train de courir. J’ai franchi les parois de ce qui constitue cette tour carrée qui s’est mise en mouvement et à tourner, et je cours vers la droite, vers cette sorte de hall ou d’entrée sculpté dans la même pierre grise, avec une petite marche fine qui sépare deux plans du sol à un moment.

Au loin je vois en plein milieu une petite statue de couleur verte, sorte d’avatar de Shiva, sous la forme de ce petit taureau allongé de face un peu comme un chien. C’est une belle sculpture d’un très beau vert clair également, dans un matériau lisse et noble également me semble-t-il.
Soudain, cet animal se met à s’animer !! Il se met à bouger et à m’aboyer dessus en quelque sorte, ouvrant sa gueule et se mettant même à me courser !!

Quelqu’un d’autre arrive aussi, me suivant je crois, et vient en quelque sorte à mon secours ; Il a autorité sur lui et le maîtrise ; il l’a apprivoisé et cet animal le respecte et se soumet en quelque sorte à son autorité. Cet homme n’en abuse pas, il y parvient d’une simple parole, très sobre, et d’un geste très calme. L’animal s’arrête mais quelle surprise, quelle originalité aussi, quelle peur également d’une certaine façon. Voir une statue s’animer ainsi et prendre forme animale vivante, quelle surprise originale mais inattendue aussi !!

Sculptures et haute-couture

à Flaine
24 avril 2012
RÊVE 1

Nathalein porte une robe noire dans un tissu un peu épais et un peu rigide car le bas est courbé et relevé vers l’extérieur. C’est une robe très moderne, de haute couture aussi dirait-on, à cause de son design vraiment original. Je l’aperçois dans le chambranle de la porte de notre chambre peut-être. Elle a un haut et un bas de sa robe distincts mais unis, de même dans le dos il y a deux parties distinctes, l’une noire à droite, l’autre grise, à gauche, séparée de la première par une longue courbe ; ces deux pièces sont reliées et liées.

C’est vraiment original mais je n’aime pas trop, c’est un peu trop noir comme ensemble…

Sculptures et haute-couture

au Chalet
22 août 2015
RÊVE 16

Je suis à une fête, une sorte de spectacle avec des femmes que j’ai la chance de voir et qui sont extraordinairement bien vêtues ! C’est inouï de beauté, d’élégance et d’originalité : il y a un mélange des styles et des raffinements à la fois du 18ème et des années 50/60.
Quelles robes ! Et ces chapeaux ! Quelle élégance, de la très haute couture ! Et quelles beautés de tenue et de geste chez chacune de ces femmes. Jamais je n’aurais imaginé pareille rencontre ni tableau !

C’est calme et vivant à la fois. J’adore ça ! Et les couleurs sont aussi  remarquablement belles, élaborées et d’une élégance qui est celle à la fois de l’envergure, de l’art et de la simplicité tellement c’est raffiné et subtil, inspiré. Il y a en particulier une certaine dominante de rouge, un très beau rouge, le rouge Hermès à mon sens.
Mais je m’aperçois hélas que les acteurs qui sont là, hommes et femmes même si les femmes sont en nombre un peu plus important à moins que je ne remarque davantage leurs toilettes, leur grâce et leur tenue, leur maintien, miment les paroles qu’ils échangent dans ce spectacle qui est comme une pièce de théâtre. On entend bien les paroles qui sont exprimées par chacun et chacune, nettement, mais ce ne sont pas eux qui les disent. C’est comme un spectacle en play back. Ça ça ne va pas. Il faut le corriger !

Il faut que ce soient eux qui vivent ce qu’ils disent ou sont censés exprimer. Ça n’en aura que plus de force et de vérité ! C’est une nécessité, il y a urgence, on ne peut pas laisser les choses comme ça !
Et je me sens d’agir tout de suite !

Sculptures et haute-couture

à Versailles
16 août 2015
RÊVE 2 et 3

Il fait clair et je vois une église avec une cérémonie qui s’y déroule.

Soudain je vois ce médecin qui vient de m’ausculter et de me trouver cette sorte de souffle au poumon qui doit être protégé qui sort de son cabinet et qui escalade rapidement sur le côté les colonnes de l’église. Il grimpe aux mûrs et colonnes sculptés, passant sur certaines sculptures en pierre blanche, très nobles, notamment celles d’un ange aussi grand qu’un être humain, en bois doré, et aux très grandes ailes.

Quelle surprise, quelle inventivité, originalité, quel humour aussi, quelle joie !

Je m’exclame après avoir vu cette scène venue un peu en fulgurance et avec beaucoup de vraisemblance malgré le caractère très particulier du mouvement de cet homme de soins : « C’est mon ange gardien ! »

Sculptures et haute-couture

au Chalet
5 mars 2016
RÊVE 19

Je marche un peu vers un site en mouvement, volcanique. Mais il ne faut pas aller trop à gauche : on peut être brûlé même si on est à distance. Je remarque d’ailleurs près de l’endroit où je suis des traces inattendues, des sculptures étonnantes comme de la bougie qui aurait fondu puis qui aurait séché et durcit, créant ainsi ces sculptures naturelles !

Il faut passer plus à droite, puis se rapprocher par la côte sans aller non plus trop près sur la gauche, là où ce volcan ou ce geyser crache ou s’exprime dans un flux continu et pas du tout violent mais régulier !

Il y a un peu de monde ici, très très peu ; c’est très sauvage et très peu peuplé. Mais quelle densité de vie et quelle intimité aussi !

Sculptures et haute-couture

au Chalet
16 août 2015
RÊVE 12

Tout un groupe de personnes arrive dans des tenues bleu ciel similaires extraordinairement heureuses, comme le bleu du ciel, et très élégantes. Mais je suis comme montré du doigt. Je me sens en risque !

C’est pourtant très beau cette sorte de défilé d’hommes et de femmes dans cette tenue homogène, presque commune mais élégante et d’une conception, elle, très haute couture, comme la pureté du bleu ciel de toute cette étoffe qu’ils portent sur eux.

Mais je suis incapable de me souvenir pourquoi je pourrais être montré du doigt, à cause de quoi et pourquoi je me sens en risque ! Incapable.

Sculptures et haute-couture

8 mars 2015
RÊVE 7

J’avance d’un pas lent dans le magasin où je me trouve, regardant ces pulls sur les étagères placées à la fois à gauche et à droite de l’unique allée de ce magasin.

Puis il y a une boucle par la gauche que fait l’allée. Je suis ainsi maintenant dans le sens inverse, dans l’allée parallèle à la première, son prolongement après cette boucle.

Il fait clair et je remarque soudain que pour poursuivre la découverte de ce magasin, il faut apparemment prendre une toute petite ouverture, une sorte de minuscule passage, arrondi sur le haut, une ouverture extrêmement élégante, lumineuse, dans ce passage aux pierres blanches et peut-être recouvertes d’une légère protection blanche.

C’est ici, dans cette partie où il n’y a rien que ce passage, un univers en soi me semble-t-il, celui d’une ravissante boutique, vraiment ravissante ! J’adore ça, tout cette ambiance de sur mesure, de haute couture, d’atelier de création, d’élégance et de grand raffinement ! Tout ces mûrs respirent l’âme d’une Coco Chanel, c’est comme une évidence ! Quelle émotion, quelle simplicité et quel charme, quelle élégance dans cet univers si confiné là où je suis mais qui pourtant m’inspire tant, comme si les dimensions sur lesquelles s’ouvre ce que je ressens étaient celles d’un vaste atelier de conception et de création, de grande couture dans la plus grande et pure élégance des matériaux, de l’authenticité de l’être et des femmes qui les portent. Aucun artifice, juste cette délicieuse magie qui valorise la femme, et habille l’âme de cette étoffe authentique, créative, sans cesse renouvelée et qui semble à la fois universelle et éternelle.

Je dois beaucoup me baisser pour passer, mais je le fais, avec une sorte de joie enfantine, d’envie et de curiosité gourmande en même temps que rempli d’un sentiment de recueillement et d’humilité, de ce précieux presque sacré, tellement vivant.

Il n’y a rien d’autre ici que ce sentiment, ce passage et l’ambiance de l’âme de ces mûrs.

Et ce qui émane c’est une vaste boutique, réellement ravissante, comme si on était chez Nina Ricci ou dans l’une de ces boutiques de très haute couture sur l’avenue Montaigne, avec la classe et l’élégance des années 60-70 ou l’inventivité à la fois très élégante et très moderne des créations et audaces réalisatrices d’une femme comme Coco Chanel.

Je suis seul ici, rempli et relié, avec cet atelier qui semble s’ouvrir loin, avec son espace vaste et ses poutres, sous les combles peut-être ou à un simple étage, et dans des tons clairs, de blanc pur, de pastels bleus ciels ou verts très clairs, doux et lumineux.

Scuptures et haute-couture

20 mars 2013

Il fait clair et je vois le haut d’un grand et beau coffre en bois sculpté avec sur le haut, dans sa poignée, une sculpture, celle d’une femme, les bras levés vers le ciel.

Au-dessus le ciel est gris sombre…

Scuptures et haute-couture

au Chalet
21 août 2015
RÊVE 9

J’ai sur moi plusieurs numéros, quatre ou cinq numéros différents correspondant à de petites pièces de sculpture artisanale que je viens chercher ici dans cette sorte de magasin ou d’atelier d’artiste ou de galerie d’art. Elles ont été créées récemment et je viens les chercher.

J’arrive dans un premier espace assez grand dans lequel deux ou trois des numéros que j’ai sur moi correspondent à des pièces qui s’y trouvent.

J’observe et c’est remarquable : il y a là tant de petites sculptures d’animaux. Des sculptures variées, toutes originales, des sculptures de jeunesse et qui représentent des grenouilles, des tortues, des sortes de lézards aussi !…

Toutes sont en terre cuite, peintes en vert et émaillées. Chacune porte son numéro avec une petite ficelle ou un petit fil en laiton et un tout petit morceau de papier où est écrit son numéro.

Beaucoup sont encore serrées les unes contre les autres mais je me dis que lorsque les premières personnes sont arrivées, elles ont dû mettre un temps fou pour retrouver leur numéro parmi toutes ces sculptures. Chacun se débrouille pour retrouver seul sa ou ses sculptures en correspondance avec son ou ses numéros. C’est très bien fait mais il n’y a pas d’aide, on doit vraiment se débrouiller seul et y mettre le temps nécessaire ce qui oblige aussi à regarder ce que je fais spontanément et avec plaisir. Je suis heureux de découvrir cela et toute cette profusion de réalisations de sculptures.

Puis je découvre un autre espace un peu plus loin, un espace qui rassemble des sculptures thématiques en bois, un peu comme si on se trouvait dans un labo et une école d’art ou dans une bibliothèque en bois également. C’est très beau, subtil, sensible et émouvant !

Et dans l’ensemble de tout ce bâtiment architectural il y a d’autres espaces comme celui-ci, avec d’autres thématiques. Je vais m’y rendre ensuite ; Pour l’instant je suis occupé à chercher les objets qui correspondent aux deux ou trois numéros que j’ais et qui concernent ce premier thème, ces animaux.

Sculptures et haute-couture

24 janvier 2009
RÊVE 3

L’ambiance de fête des rêves précédents celui-ci s’amplifie là, à la fois par la sensation que j’en aie, plus forte, comme par les couleurs qui apparaissent et la présence humaine plus nombreuse.

Je ressens et vois ainsi une femme qui danse, une autre qui chante ou qui représente la musique, et une autre encore qui représente ou incarne la sculpture…

UNIVERS DES POÈMES