Vincent Chove

Rotate your device
menu
Retour
Univers des rêves - Propos
« L'esprit d'improvisation est un défi au sens créateur. »

Charlie Chaplin

Pourquoi proposer ici des rêves ?
Pourquoi, entre photographie et poésie, livrer telle quelle, en la mettant au jour, une part nocturne de soi ?

Parce qu’il y a là quelque chose de simplement remarquable !

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Combien de découvertes anonymes, de réalisations concrètes et de créations artistiques sont nées d’intuitions enfantées à la fois par le travail et les rêves ?
Qui, en plein sommeil, ne s’est pas déjà réveillé en nage, bouleversé par un cauchemar ?
Qui ne se rappelle s’être senti, dans l’enfance ou l’adolescence, porté vers l’avant par des rêves ?

A une époque où l’être humain fonce vers ses possibles et ses pouvoirs comme il défonce aussi la Terre qui l’a vu naître, place au « merveilleux » : celui de la Nature, lien au sacré, passage par un obscur divin qui fait de l’homme ce petit qui peut rester humble devant le miracle de la Vie et de l’improvisation créatrice !

Fixe ou animée, l’image qui jaillit du rêve nous parle, nous heurte ou nous comble. D’un mot, d’une scène, le songe nous saisit ; et dans toutes les variations des sensations, si proches du spectre de l’arc-en-ciel aux confins de ces aurores boréales, le rêve nous fait vibrer.

Les recherches en neurosciences et en sciences cognitives n’en sont qu’à leurs balbutiement. Vaste champ d’exploration pour comprendre le comment, voir(e) un pourquoi en pleine nuit !
Quelle émouvante réalité que cette possibilité pour l’être vivant, mammifère ou être humain, de vivre, même endormi…

« Le rêve est une porte étroite, dissimulée dans ce que l’âme a de plus obscur et de plus intime ; elle ouvre sur cette nuit originelle cosmique qui préformait l’âme bien avant l’existence de la conscience du moi.

Par le rêve, nous pénétrons dans l’être humain plus profond, plus vrai, plus général, plus durable, qui plonge encore dans le clair-obscur de la nuit originelle où il était un tout et où le Tout était en lui, au sein de la nature.

C’est de ces profondeurs, où l’universel s’unifie, que jaillit le rêve. »

Carl Gustav Jung

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Les rêves, comme la photographie, la danse ou le cinéma, la musique et la poésie…, se fondent sur l’image et le rythme qu’ils créent, on ne sait comment, à l’intérieur de nous sinon dehors.

Dans cette confrontation au monde qui nous concerne directement, ils sont une invitation au voyage, une ouverture au mystère et à la dilatation du temps, à la réalité plus vaste comme à la concision ponctuelle de l’âme. Ils s’offrent à notre élargissement affermi, mobile et vivifiant.

C’est cette mise en musique, reliant le jour et la nuit, libre et créatrice, qui rythme aussi ma vie.
Depuis 2004 je transcris mes rêves chaque matin. Avec cette chance de rencontrer, par la nuit aussi, la vie sous un autre éclairage. Des centaines et mêmes quelques milliers de rêves se sont amoncelés depuis et m’ont éveillé, improvisé, ouvert et transformé, apprivoisé…

Risquer c’est vivre !

Le récit d’un rêve apparaît à la fois brut et mystérieux ; et même ses éventuelles fioritures disent au fond quelque chose, malgré le flou éventuel de la mise en scène.
Il délivre un message. A nous de l’accueillir, de relier à d’autres rêves comme à notre vie quotidienne et concrète, d’interroger le sens des images intérieures et de ne rien fermer. La vie s’y niche aussi.

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Mais à jongler avec géographie, visages, temps et proportions, faisant surgir mémoire et figures inattendues, se jouent-ils de nous ?

Que dire des personnages familiers qui prennent forme dans nos rêves et ceux, inconnus, séduisants, repoussants voire effrayants qui surgissent ? Sont-ils les marques de nos relations ? Des traces de notre histoire et de nos interactions avec l’extérieur ? Le vrai visage aussi de ce que nous sommes, ponctuellement, plus durablement et plus complètement ?

Souvent difficile à comprendre, le rêve ne s’étoffe pas du roman pour se dire. Sa voix est liée à celle du rêveur, à son histoire et à ce qu’il vit, dans un moment précis. Sa voie est celle du langage symbolique.

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Le visiteur peut être à l’aise. Chacun peut lire ce qu’il veut ou presque.

Les rêves s’offrent rarement à une lecture directe ; juger serait contre nature. Leur expression hiéroglyphique a pour scribe le rêveur lui-même. A lui de saisir son bouquet de mystères et de s’en faire l’interprète, artisan fécond.

Ils rebattent les cartes, nos cartes ; depuis l’inconscient, sorte de shaker, forge dans la roche, fabrique à cocktails, chaudron qui alchimise sans relâche.

Merlin ne semble pas loin mais ne rêvons pas !
Les métamorphoses de l’âme nous travaillent dans tous les sens, comme le sculpteur pétrit son argile.

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos
A l’ouvrage !

Pour choisir de considérer un rêve, même farfelu ou très déplaisant, surtout s’il est farfelu ou déplaisant !, la clé bien souvent est de repérer l’effet de Surprise qu’il produit sur nous.
Travail garanti, richesse assurée.

« Fées, répandez partout la rosée sacrée des champs ! »
Songe d’une nuit d’été - William Shakespeare

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos

Notre théâtre intérieur s’ouvre au fond sur des coulisses bien plus vastes que la salle où nous prenons place, assistant à la pièce ou au film que nous fait soudain vivre le rêve en action. Notre corps vibre tout entier à l’âme : l’expérience d’un cauchemar ou d’un grand rêve parle à chacun.

La capacité créatrice de l’inconscient est étonnante et foisonnante ! Place au martin-pêcheur, celui qui sommeille en nous.

Dans tout cela, notre écoute est sollicitée, … et comment !?
Combien de fois refuse-t-on certaines images dérangeantes ou peu flatteuses, censure-t-on une scène parce que nous la regardons de manière crue au lieu de peut-être la considérer sur le plan symbolique ?

Le musicien compositeur en nous est donc invité de fait ; comme le paysan, le sage et l’artiste !
Pour mettre en musique voire en œuvre nos rêves ; ceux de notre enfance comme ceux qui émergent à tout âge.

Ils accompagnent ainsi notre vie dans son équilibre mobile, et sollicitent notre esprit d’enfance à travers sa curiosité juvénile et son engagement dans la vie…

Vincent Chové - Univers des Rêves - Propos