Vincent Chove

Rotate your device
menu
Retour
lire tous les poèmes
Poèmes
Imaginaire
Extrait

Monde en soi, universelle source d’inspiration,
...

Dans l’aube des créations de couleur,
Visages et masques, costumes et redingotes,
Robes et corsages, jupes longues et dentelles,
Sans cesse tu renouvelles tes rythmes et tes mélodies !
...

 

 

L’éclaireur
Extrait

Il fallait un éclaireur !

Toute la troupe était en route,
Cheminant parmi les trolls et les lutins
Dans la forêt noire que la lune n’éclairait que de nuit ;
Silhouettes déformées par les ombres,
Démarches incertaines de tous ces personnages
Pourtant en route vers leur découverte.

Ils avançaient à découvert et sentaient tous les risques :
Précipices, abimes et pièges,
Florilèges d’insultes et d’obstacles…
Que pouvaient-ils trouver sinon pas à pas leur chemin !?

Leur seule couverture dans ce froid et ce sombre était l’angoisse.
Elle les recouvrait et les submergeait,
Quand d’autres cherchaient au fond à les étouffer,
Ou même les perdre.
Il fallait un éclaireur !

Le soleil était couché, drapé dans sa célébrité.
La forêt n’avait fait de la lune qu’une bouchée, telle une viennoiserie,
Croissant de fertilité pour les songes qui s’annonceraient.
Les étoiles elles étaient trop loin pour qu’à travers les arbres ils puissent en voir.

Mais l’un d’eux se dévoua pour y aller !

L’éclaireur parti, la troupe était seule.
Le théâtre où elle évoluait était bien lugubre :
La scène était vide comme les chaises.
Mais une chose persistait : le courage.
Ni la rage ni l’audace d’un coup,
Juste l’espérance, naturelle ; celle dont s’enveloppe aussi la vie,
Tel un voile de mariée.

L’éclaireur revint.

Pour retrouver les poèmes dans leur intégralité